TON PERE

CREATION OCTOBRE 2020
D’APRES LE ROMAN DE CHRISTOPHE HONORE / ADAPTATION ET MISE EN SCENE THOMAS QUILLARDET

« Je m’appelle Christophe et j’étais déjà assez âgé quand un enfant est entré dans ma chambre avec un papier à la main. » Christophe Honoré commence ainsi l’autoportrait romancé d’un homme d’aujourd’hui, qui vit à Paris avec sa fille de dix ans. Sur un papier épinglé à sa porte, ces mots griffonnés au feutre noir : « Guerre et Paix : contrepèterie douteuse ». Tout s’emballe. Qui a écrit ces mots ? Qui le soupçonne d’être un mauvais père ? Peut-on être gay et père ? Le livre nous conduit soudain dans tous les recoins d’une vie mais aussi au cœur de l’adolescence – en Bretagne, avec la découverte du désir, du plaisir, de la drague.
Ton Père est un récit simple et poétique où ce qui est dit conjure la peur d’être différent, les doutes qu’une société corsetée installe dans les imaginaires de chacun. Un récit rapide, construit comme une intrigue policière, une narration précise et haletante qui suit les méandres de l’intime, du désir, de la peur, du souvenir.

AVEC Thomas Blanchard, Claire Catherine, Morgane el Ayoubi, Cyril Metzger/Josué Ndofusu et Etienne Toqué
ASSISTANTE A LA MISE EN SCENE Titiane Barthel
SCENOGRAPHIE Lisa Navarro
COSTUMES Marie La Rocca
REGIE GENERALE Titouan Lechevalier
LUMIERES Lauriane Duvignaud
AIDE A LA CHOREGRAPHIE Jérôme Brabant
PHOTOS : Matthieu Edet
VISUEL : Thomas Doyle
Création le 3 octobre 2020 à la Comédie – CDN de Reims

PRODUCTION 8 avril
COPRODUCTIONS Comédie – CDN de Reims,  Le Trident – Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène Nationale,Le Théâtre de Chelles, Le Pont des Arts – Centre culturel de Cesson-Sévigné, Le Gallia -Scène conventionnée de Saintes.
SOUTIENS DRAC Ile-de-France, REGION Ile-de-France, ADAMI, Le Théâtre de Vanves. Avec le dispositif d’insertion de l’ÉCOLE DU NORD, soutenu par la Région Hauts-de-France et le Ministère de la Culture. Remerciements à la Ville de Cherbourg-en-Cotentin

LA PRESSE EN PARLE

« Une légèreté et une justesse du jeu en accord avec la vivacité de l’écriture et ses sauts dans le temps. La force du spectacle autant que sa délicatesse tiennent dans la confiance absolue que Thomas Quillardet accorde au texte et au talent des acteurs pour le faire vivre. » MEDIAPART 

« Thomas Quillardet livre une adaptation aussi sobre que sublime du roman de Christophe Honoré. Emmenée par Thomas Blanchard, sa troupe de comédiens, d’une précision rare, alterne entre délicatesse et élégance. (…) Cette mise sur écoute, Thomas Quillardet la mène d’une main de maître, avec une délicatesse qui transforme son adaptation en bijou finement ciselé. Dans sa direction d’acteurs, il impose juste ce qu’il faut de distance pour conserver l’émotion originelle, sans, pour autant, verser dans le pathos. En narrateur omniprésent, Thomas Blanchard la joue les yeux dans les yeux avec ses auditeurs et s’inscrit dans une logique de partage de l’intime d’une émouvante simplicité. Répartis dans le public, dans un dispositif quadri-frontal, les comédiens qui l’accompagnent se manifestent ou bondissent lorsqu’ils sont convoqués. Glissant de rôle en rôle sans autre signe distinctif que leur qualité de jeu, ils se montrent d’une justesse et d’une précision rares dans leur engagement, et instillent de la chaleur et de l’élégance dans le procédé. Les passages groupés agissent alors comme des joyaux, des bulles d’oxygène, des madeleines, volées au temps, à la vie et aux tourments intimes. Preuve que le théâtre peut bouleverser, y compris dans son plus simple appareil. » SCENEWEB

« Thomas Blanchard se lance dans les mots de Ton père avec une simplicité désarmante. Les yeux dans les yeux avec les spectatrices et spectateurs, il déjoue les pièges du surjeu psychologique, de l’affectation sarcastique, du surplomb théâtral. De plain-pied avec le narrateur et les situations qu’il incarne, le comédien nous raconte cette histoire à travers une sincérité de chaque instant.  Réflexion sur l’homoparentalité et la question de la norme, critique des idées rances et des actes coupables d’une France réactionnaire et homophobe voulant peser sur un sujet qui ne la concerne pas, Ton Père s’offre à nous comme une avancée impressionniste au sein d’une enquête policière» La Terrasse

« Haro à tous les empêcheurs de tourner en ronds, à tous les étriqués d’esprits, le lien filial ne se commande pas, il se crée, se construit, s’impose de lui-même par-delà la norme, Ton père est un spectacle délicat et essentiel sur un sujet sensible. Un manifeste pour la tolérance.» L’Oeil d’Olivier

« L’intelligence est au rendez-vous, la délicatesse de même, les comédien·nes sont tous·tes irréprochables, Thomas Quillardet a rendu justice à l’esprit du livre » Les Inrockuptibles

CALENDRIER

DIFFUSION 2020.2021
3, 6, 7, 8, 9, 13 ET 14 OCTOBRE 2020 LA COMEDIE DE REIMS –CDN CREATION
9 NOVEMBRE 2020 LE CARRE SEVIGNE DE CESSON-SEVIGNE . Représentation annulée
19 JANVIER 2021 SALLE JACQUES BREL DE PANTIN FESTIVAL D’AUTOMNE  . Représentation annulée
26 AU 29 JANVIER 2021 THEATREDELACITE_CDN DE TOULOUSE  . Représentations annulées
11 FEVRIER 2021 LE FORUM JACQUES PREVERT A CARROS . Représentation annulée
2 AVRIL 2021 THEATRE DE CHELLES FESTIVAL D’AUTOMNE . Représentation reportée puis annulée
4 ET 5 AVRIL 2021 THEATRE LA PISCINE DE CHATENAY-MALABRY FESTIVAL D’AUTOMNE . Représentations reportées puis annulées
27 AVRIL 2021GALLIA THEATRE, SCENE CONVENTIONNEE DE SAINTES . Représentation reportée puis annulée

8 ET 9 JUIN 2021 THEATRE DE ST QUENTIN EN YVELINES, SCENE NATIONALE FESTIVAL D’AUTOMNE Report
15 JUIN 2021 L’AVANT-SEINE A COLOMBES FESTIVAL D’AUTOMNE Report
17 AU 28 JUIN 2021 (OFF LES 20 et 27) LE MONFORT THEATRE – PARIS  FESTIVAL D’AUTOMNE Report
30 JUIN AU 2 JUILLET 2021 LE TRIDENT, SCENE NATIONALE DE CHERBOURG . Report