CREATION 2025
UN SPECTACLE DE THOMAS QUILLARDET

A Mots doux est un spectacle sur le lien. Pourquoi avons-nous envie d’aller vers l’autre ? D’où vient ce besoin de l’artiste de raconter des choses aux gens, et pourquoi viennent-ils l’écouter ? En creusant ces questions est arrivé le personnage de Mylène Farmer. Mylène et son public, c’est un peu l’histoire des liens que l’on crée pour mieux traverser les aléas de la vie.
Avec A mots doux, j’invente un personnage de fan, un petit garçon de dix ans qui, en 1987, entend Sans contrefaçon et se dit que lui aussi, sans contrefaçon peut être une fille. Un espace de possible s’ouvre alors pour lui. De liberté. Il commence à s’accrocher à la figure de Mylène Farmer, à acheter ses disques, à répéter ses chorégraphies en cachette, il commence à briller, à prendre confiance en lui. Il va aller voir son premier concert et décider que sa vie se construira avec la scène. Il deviendra tour à tour acteur, costumier, artificier, régisseur, parolier. Ce personnage de Sylvain sera un délire scénique. Une scène à lui tout seul sur laquelle « sa Mylène » pourra se déployer dans sa tête et face à nous.
Sylvain se rêve confident, ami, répétiteur, âme-sœur de sa star. Il pense qu’elle lui chuchote à l’oreille. On bascule dans le rêve, le délire. Le théâtre nous permet l’impossible. Sur scène, il rêve qu’il sert la main de celle qui l’aide à vivre. Tout en sachant que cela n’arrivera jamais. Sylvain nous entraîne dans un voyage mental où la relation du fan à son idole vient nous interroger sur nos désirs, nos peurs, notre intimité profonde.
Plus largement, je ressens le besoin de travailler autour de la culture populaire, autour de figures qui parlent à tous. J’aime aller puiser dans notre imaginaire collectif pour parler de nous, de notre société, de notre monde. La relation des fans à une star est complexe, elle est un mélange d’amour, de danger, de liberté, d’aliénation. C’est toute la complexité de cette relation que notre travail d’écriture au plateau tentera de décortiquer…non sans humour et avec un haut degré d’onirisme.
Je souhaite que ce nouveau spectacle soit une « comédie chantée pour un public ré-enchanté » !
Thomas Quillardet – Mai 2024

Création OCTOBRE 2025 à la MC:2 Grenoble – Scène Nationale
TEXTE ET MISE EN SCENE Thomas Quillardet
ASSISTANTE A LA MISE EN SCENE Titiane Barthel
AVEC Thomas Blanchard, Guillaume Laloux, Nelson-Rafaell Madel, Josué Ndofusu et 2 musiciennes (distribution en cours)
SCENOGRAPHIE Lisa Navarro
COSTUMES Benjamin Moreau
CHOREGRAPHIE Max Fossati
CREATION LUMIERES Kelig Lebars
CREATION ET REGIE SON Nicolas Hadot
REGIE GENERALE Titouan Lechevalier

PRODUCTION 8 AVRIL
COPRODUCTIONS MC:2 Grenoble -Scène Nationale, Le Trident – Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, Le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène Nationale
… recherche en cours …